An official website of the United States Government Here's how you know

Official websites use .gov

A .gov website belongs to an official government organization in the United States.

Secure .gov websites use HTTPS

A lock ( ) or https:// means you’ve safely connected to the .gov website. Share sensitive information only on official, secure websites.

Désamorcer la désinformation : notre responsabilité partagée

العربية | 中文 (中国) | English | فارسی | PortuguêsРусский | Español | Українська | اُردو 
Nous ferons tout notre possible pour maintenir cette page à jour. Pour vous tenir au courant des dernières informations, merci de visiter la version en anglais de cette page.

« Il y a la vérité et il y a les mensonges, les mensonges dits pour le pouvoir et le profit. Et chacun de nous a le devoir et la responsabilité, en tant que citoyens, en tant qu’Américains, et surtout en tant que dirigeants, de dirigeants qui se sont engagés à honorer notre Constitution et à protéger notre nation, de défendre la vérité et de vaincre les mensonges. »

JOSEPH BIDEN
PRÉSIDENT DES ÉTATS-UNIS

La désinformation est l’une des armes du Kremlin les plus importantes et à la portée la plus vaste. La Russie a mis en œuvre le concept d’antagonisme perpétuel dans l’environnement de l’information en encourageant le développement d’un écosystème de désinformation et de propagande. Cet écosystème crée et diffuse des informations erronées dans le but de promouvoir stratégiquement les objectifs du Kremlin. Ce flux ininterrompu de contre-vérités n’exclut aucun sujet. Des droits humains à la politique environnementale, en passant par les assassinats et les campagnes de bombardements meurtriers de civils, tout est considéré comme cible légitime par la stratégie malveillante de la Russie. 

La vérité désamorce les armes de la désinformation russe. Le Kremlin crée et propage de la désinformation dans l’intention d’induire en erreur et de dérouter les gens à propos de ses véritables actions en Ukraine, en Géorgie et ailleurs en Europe. La vérité n’étant pas favorable au Kremlin, les services russes du renseignement créent, dirigent et influencent des sites Web, qui se présentent comme des organes de presse, pour répandre des mensonges et semer la discorde. La désinformation est un moyen rapide et peu coûteux de déstabiliser les sociétés et de préparer le terrain à d’éventuelles actions militaires. Bien que ses activités malveillantes de ce type aient été démasquées à de nombreuses reprises, la Russie continue de défier les normes internationales et la stabilité mondiale. 

Nouvelles versions

26 Mai 2022
Le groupe Wagner, Evgueni Prigojine, et la désinformation de la Russie en Afrique

La Russie a recours à la désinformation sur différents continents pour des objectifs variés, souvent par l’intermédiaire de mandataires avérés au service indirectement des objectifs de politique étrangère du Kremlin, ce qui laisse la porte ouverte aux démentis. Dans certaines régions d’Afrique – notamment, plus récemment, au Mali – des mandataires liés au Kremlin exploitent l’instabilité pour élargir son influence, en particulier par la désinformation et le déploiement des forces du groupe Wagner.

2 Mai 2022
Comment la République populaire de Chine amplifie la voix du Kremlin au sujet de l’Ukraine

Les autorités de la République populaire de Chine (RPC) ainsi que les médias d’État et du parti communiste chinois (PCC) amplifient régulièrement la propagande, les théories du complot et la désinformation du Kremlin.

Rapports

20 JANVIER 2022
Les médias financés par le Kremlin : le rôle de RT et de Sputnik dans l’écosystème de désinformation et de propagande de la Russie

Les médias publics russes gérés par l’État, comme RT et Sputnik, jouent un rôle crucial dans la stratégie de désinformation mise en œuvre par la Russie pour promouvoir sa politique étrangère. Ces organes de presse financés et dirigés par l’État diffusent des messages pro-russes auprès du public étranger et reprennent régulièrement les contenus d’autres piliers de l’écosystème de désinformation russe, comme les sites web associés aux services russes du renseignement. Le rapport du Global Engagement Center du département d’État, intitulé Kremlin-Funded Media: RT and Sputnik’s Role in Russia’s Disinformation and Propaganda Ecosystem (Les médias financés par le Kremlin : Le rôle de RT et de Sputnik dans l’écosystème russe de désinformation et de propagande), dénonce les organisations contrôlées par le Kremlin qui se font passer pour des médias indépendants.

AOÛT 2020
Les piliers de l’écosystème de désinformation et de propagande de la Russie

Le Global Engagement Center du département d’État a publié le rapport « Pillars of Russia’s Disinformation and Propaganda Ecosystem » en août 2020. Le rapport décrit les cinq piliers de l’écosystème de désinformation et de propagande de la Russie et la manière dont ces piliers se conjuguent afin de créer un effet multiplicateur sur les médias. Il détaille en particulier comment les tactiques d’un de ces piliers, en l’occurrence les sources mandatées, se complètent pour promouvoir des contenus malveillants et créer l’illusion de la crédibilité. Le rapport est également disponible en espagnol, en portugais, en russe et en arabe

Messages pour contrer la désinformation

Les dépêches anti-désinformation du Global Engagement Center résument les leçons apprises sur la désinformation et les moyens de la contrecarrer en se fondant sur l’expérience de professionnels de la lutte contre la désinformation, au profit de ceux qui se s’intéressent depuis peu à cette question. Les éditions précédentes des dépêches sont répertoriées ci-dessous et sont également disponibles en espagnol, en russe et en français

13 JANVIER 2022
Exploiter les peurs innées [en anglais]

Cette dépêche explique comment et pourquoi la peur est utilisée dans la désinformation, et elle montre qu’on peut contrer les fausses informations en faisant ressortir la nature irrationnelle de ces peurs.

4 OCTOBRE 2021
Un exemple de manipulation : le meurtre de Nemtsov et les tentatives de meurtre contre Navalny et Skripal [en anglais]

Preuves documentaires des instructions données à l’Internet Research Agency (IRA), une usine à trolls, à la suite du meurtre de Nemtsov, et de la propagande/désinformation à grande échelle à la suite des empoisonnements de Skripal et de Navalny.

23 AOÛT 2021
Les buts et principales tactiques de désinformation de la Russie [en anglais]

Globalement, l’objectif est de manipuler et d’affaiblir des adversaires. Les principales tactiques pour affaiblir les adversaires consistent à les discréditer, les diviser, les désarmer et les démoraliser. Les autorités russes comptent sur les effets cumulatifs à long terme de la désinformation.

7 JUIN 2021
La portée et l’ampleur extraordinaires de la propagande et de la désinformation russes [en anglais]

Une analyse minutieuse de la manière dont la Russie semble segmenter les publics cibles et élaborer des thèmes pour chacun d’eux, basée sur un examen approfondi effectué par le département de communication stratégique des forces armées lituaniennes et des études de l’ONG lituanienne Debunk EU, et qui peut servir de modèle à d’autres gouvernements ou organisations souhaitant effectuer ce type d’analyse pour leur pays.

23 MARS 2021
Désinformation clandestine et agents d’influence [en anglais]

Des preuves documentaires provenant des archives du KGB sur la façon dont ce service de renseignement tentait d’influencer les décisions de gouvernements étrangers au début des années 1980 fournissent des informations irréprochables sur cet aspect peu connu de la désinformation. Les messagers contrôlés par le KGB s’efforçaient de convaincre les dirigeants étrangers que, s’ils poursuivaient des politiques auxquelles l’Union soviétique s’opposait, ils s’exposaient à des « scénarios cauchemardesques ». Il n’y a aucune raison de croire que ces mêmes méthodes ne sont pas utilisées aujourd’hui.

1er DÉCEMBRE 2020
Que retenir du Groupe de travail sur les mesures actives ? [en anglais]

On s’accorde largement à dire que le Groupe de travail interagences du gouvernement américain sur les mesures actives est ce qui a amené les Soviétiques à cesser leur désinformation antiaméricaine grossière et manifeste à la fin des années 1980. Cette dépêche examine les facteurs de son succès et en tire des leçons qui peuvent être utiles aujourd’hui.

10 NOVEMBRE 2020
Construire un réseau international de désinformation [en anglais]

Comment la Strategic Culture Foundation, dirigée par le SVR, s’est associée à Global Research (un site Web d’extrême gauche au Canada) et à The 4th Media (un site Web obscur à Beijing), pour commencer à construire un système de désinformation à l’échelle internationale au début des années 2010.

28 SEPTEMBRE 2020 
Utilisation de revues en ligne pseudo-académiques pour amplifier les voix marginales [en anglais]

Comment le Service de renseignement extérieur russe (SVR) utilise une revue en ligne pseudo-académique, la Strategic Culture Foundation, pour amplifier en Occident les opinions d’une frange marginale du public.

27 MAI 2020
Le coronavirus et la désinformation : la Russie reste fidèle à elle-même [en anglais]

Les allégations russes et chinoises selon lesquelles le coronavirus serait une arme biologique américaine

14 AVRIL 2020
Le débunking qui marche [en anglais]

Des conseils sur la manière de réfuter les informations fallacieuses, l’importance de discréditer, de présenter des récits, de reconnaître le pouvoir des associations ; comment la vérité est la meilleure arme contre le mensonge.

25 MARS 2020
Le mythe selon lequel le débunking ne marche pas [anglais]

La conclusion erronée des sciences sociales qui a entravé la lutte contre la désinformation à partir de 2007.

11 FÉVRIER 2020
Trois façons de contrer la désinformation [en anglais]

Il existe trois moyens fondamentaux de contrer la désinformation : 1) réfuter les éléments de désinformation avant qu’ils ne prennent racine, comme cela se fait en Lituanie ; 2) s’en prendre aux allégations elles-mêmes, autrement dit essayer de corriger les perceptions erronées une fois qu’elles ont pris racine ; 3) s’en prendre à la marque, autrement dit exposer les méfaits du désinformateur comme moyen de discréditer ses affirmations fallacieuses.

8 JANVIER 2020
Un système de contre-désinformation qui marche [en anglais]

Comment des ONG lituaniennes utilisent des algorithmes, des chercheurs bénévoles et de solides contacts parmi les médias pour surveiller l’apparition d’éléments de désinformation, les analyser et les réfuter avant qu’ils ne se propagent comme un feu de brousse.

Ressources

Archives

20 JANVIER 2022
Faits et fiction : la désinformation russe sur l’Ukraine

20 JANVIER 2022
Les cinq principaux messages de désinformation constants de la Russie

U.S. Department of State

The Lessons of 1989: Freedom and Our Future