Département d’État des États-Unis
Antony J. Blinken, secrétaire d’État
Le 7 juin 2021
Communiqué de presse

Les États-Unis sont profondément préoccupés par la poursuite de la violence dans les régions anglophones du Cameroun. Nous continuons à appeler le gouvernement camerounais et les groupes armés séparatistes à mettre fin à la violence et à établir un dialogue sans conditions préalables pour résoudre pacifiquement la crise. Il est important que les enfants puissent aller à l’école et que l’aide humanitaire puisse être dispensée. Nous exhortons toutes les parties prenantes concernées au Cameroun et dans la diaspora à s’engager de manière constructive et à rechercher une résolution pacifique de la crise.

Nous condamnons ceux qui affaiblissent la paix en se livrant ou en incitant à la violence et à des violations des droits humains, et qui menacent les défenseurs de la paix ou les travailleurs humanitaires.

Je mets en place une politique imposant des restrictions en matière de visa aux personnes considérées responsables ou complices de l’entrave à la résolution pacifique de la crise dans les régions anglophones du Cameroun. Cette décision témoigne de notre engagement à faire avancer un dialogue pour résoudre pacifiquement la crise anglophone et favoriser le respect des droits de l’homme. Les États-Unis sont résolument solidaires du peuple camerounais et nous restons déterminés à travailler ensemble pour faire progresser la démocratie et la prospérité mutuelle pour nos deux pays.


Voir le contenu d’origine : https://www.state.gov/announcement-of-visa-restrictions-on-those-undermining-the-peaceful-resolution-of-the-crisis-in-the-anglophone-regions-of-cameroon/

Nous vous proposons cette traduction à titre gracieux. Seul le texte original en anglais fait foi.

U.S. Department of State

The Lessons of 1989: Freedom and Our Future