Département d’État des États-Unis
Antony J. Blinken, secrétaire d’État
Le 31 janvier 2021
Communiqué de presse

Les États-Unis expriment leur profonde préoccupation et leur inquiétude face aux informations selon lesquelles l’armée birmane a placé en détention de nombreux dirigeants du gouvernement civil, dont la conseillère d’État Aung San Suu Kyi, ainsi que des leaders de la société civile. Nous appelons les dirigeants de l’armée de Birmanie à libérer tous les responsables du gouvernement et de la société civile et à respecter la volonté du peuple birman telle qu’elle s’est exprimée lors des élections démocratiques du 8 novembre. Les États-Unis se tiennent aux côtés du peuple de Birmanie dans ses aspirations à la démocratie, à la liberté, à la paix et au développement. L’armée doit immédiatement faire marche arrière concernant ces agissements.


Voir le contenu d’origine : https://www.state.gov/burmese-military-arrests-of-civilian-government-leaders/

Nous vous proposons cette traduction à titre gracieux. Seul le texte original en anglais fait foi.

 

U.S. Department of State

The Lessons of 1989: Freedom and Our Future