Département d’État des États-Unis
Bureau du porte-parole
Communiqué de presse
Le 5 décembre 2023

Le texte de la déclaration suivante a été publié par les gouvernements des États-Unis d’Amérique et de la République italienne à l’occasion de la réunion du groupe restreint de la Coalition mondiale pour vaincre Daech.

Début du texte.

La République italienne a accueilli aujourd’hui à Rome une réunion de hauts représentants diplomatiques du groupe restreint de la Coalition mondiale contre Daech. Le vice-ministre italien des Affaires étrangères, Edmondo Cirielli, présidait la photo de famille. L’hôte de la réunion, le directeur politique du ministère italien des Affaires étrangères, Pasquale Ferrara, et le co-hôte, l’envoyé spécial adjoint des États-Unis pour la Coalition, Ian McCary, ont informé les partenaires des moyens collectivement mis en œuvre pour contrer Daech dans le nord-est de la Syrie, en Iraq, en Afrique subsaharienne et en Asie centrale.

La Coalition mondiale continue d’adapter ses stratégies de lutte contre le terrorisme en fonction de la réalité actuelle des menaces, et a convenu aujourd’hui de mettre à jour ses principes directeurs de sorte à mettre en évidence la régionalisation croissante des efforts de la Coalition et le rôle central des initiatives menées par les civils dans la lutte contre Daech et ses affiliés dans le monde.

Les membres de la Coalition ont exprimé leur satisfaction quant à l’engagement 2023 pour la stabilisation dans les zones libérées de Syrie et d’Iraq de la Coalition. Ils ont insisté sur l’importance de la mise en œuvre de ces engagements et se sont félicité de l’évolution du gouvernement iraquien pour devenir un partenaire à part entière de la lutte contre le terrorisme. Afin d’assurer la défaite durable de Daech dans cette région, les membres de la Coalition sont convenus de prioriser leurs efforts respectifs de réponse aux besoins humanitaires et sécuritaires dans les camps de personnes déplacées et les centres de détention dans le nord-est de la Syrie.

Dans le cadre d’un engagement collectif à vaincre les affiliés de Daech en Afrique, les membres de la Coalition sont convenus d’harmoniser davantage leurs actions avec d’autres initiatives régionales et ont approuvé la stratégie de mise en œuvre du plan d’action du groupe de réflexion sur l’Afrique de la Coalition, qui vise à renforcer les capacités civiles des États membres africains pour la lutte contre Daech. Le groupe restreint a salué la participation du Burkina Faso, du Cameroun, du Kenya, de la Mauritanie, du Nigeria, du Sénégal et du Togo à la session consacrée à la lutte contre le terrorisme en Afrique.

La Coalition a intensifié sa focalisation sur la menace que représente Daech dans la région de l’Asie centrale et a souligné la nécessité pour les membres d’accroître leur collaboration avec les États non membres d’Asie centrale afin de renforcer les capacités de sécurisation de leurs frontières respectives et de lutte contre le terrorisme dans la région. Le groupe restreint s’est félicité de la participation active de l’Ouzbékistan en qualité d’observateur à Rome.

La Coalition mondiale pour vaincre Daech reste unie et résolue dans sa détermination à assurer la défaite durable de Daech partout où il tente d’opérer, et à faire en sorte que les terroristes de Daech assument la responsabilité de leurs actes devant les systèmes de justice pénale.

Fin du texte.


Voir le contenu d’origine : https://www.state.gov/joint-statement-on-the-small-group-of-the-global-coalition-to-defeat-daesh-isis/

Nous vous proposons cette traduction à titre gracieux. Seul le texte original en anglais fait foi.

U.S. Department of State

The Lessons of 1989: Freedom and Our Future