La Maison-Blanche
Le 13 août 2021

Le conseiller principal adjoint à la sécurité nationale, Jon Finer, en compagnie du secrétaire d’État adjoint par intérim aux Affaires du Proche-Orient, Joey Hood, s’est rendu en Tunisie et a rencontré aujourd’hui le président de la Tunisie Kaïs Saïed. Lors de la visite, il a transmis un message du président Biden qui réaffirmait son soutien à titre personnel, ainsi que l’appui de l’administration Biden-Harris, au peuple tunisien, et qui l’exhortait à remettre rapidement la Tunisie sur la voie de la démocratie parlementaire. M. Finer, conseiller principal adjoint à la sécurité nationale, a abordé avec le président Saïed l’urgente nécessité de désigner une personne pour occuper le poste de Premier ministre, qui pourra former un gouvernement compétent, capable de s’attaquer aux crises économique et sanitaire que la Tunisie affronte en ce moment. Donner à un nouveau gouvernement les moyens de stabiliser l’économie permettra par ailleurs de créer l’espace nécessaire à un dialogue inclusif sur les réformes constitutionnelles et électorales proposées, en réponse aux revendications largement exprimées par de nombreux Tunisiens réclamant de meilleures conditions de vie ainsi qu’une gouvernance honnête, efficace et transparente. M. Finer, conseiller principal adjoint à la sécurité nationale, a également rencontré des leaders de la société civile, leur faisant part du soutien des États-Unis en faveur de la participation active de la société civile à la construction d’un avenir démocratique et prospère pour tous les Tunisiens.


Voir le contenu d’origine : https://www.whitehouse.gov/briefing-room/statements-releases/2021/08/13/readout-from-nsc-spokesperson-emily-horne-on-senior-administration-officials-travel-to-tunisia/

Nous vous proposons cette traduction à titre gracieux. Seul le texte original en anglais fait foi.

U.S. Department of State

The Lessons of 1989: Freedom and Our Future