La Maison-Blanche
Le 16 novembre 2021

Le président Joseph R. Biden, Jr. a rencontré virtuellement le 15 novembre le président de la république populaire de Chine (RPC), Xi Jinping. Les deux dirigeants ont discuté de la nature complexe des relations entre nos pays et de l’importance de gérer la concurrence de manière responsable. Comme lors des discussions précédentes, les deux dirigeants ont abordé les domaines où nos intérêts se rejoignent et ceux où nos intérêts, nos valeurs et nos perspectives divergent. Le président Biden s’est félicité de l’occasion qui s’est présentée de parler franchement et sans détour au président Xi de nos intentions et de nos priorités sur toute une série de questions.

Le président Biden a souligné que les États-Unis continueraient de défendre leurs intérêts et leurs valeurs et, avec nos alliés et nos partenaires, de veiller à ce que les règles de conduite pour le XXIe siècle fassent avancer un système international qui soit libre, ouvert et équitable. Il a souligné la priorité qu’il accorde à des investissements considérables au niveau national, tandis que nous nous alignons avec nos alliés et partenaires à l’étranger pour relever les défis de notre époque.

Le président Biden a fait part de ses préoccupations concernant les pratiques de la RPC au Xinjiang, au Tibet et à Hong Kong, ainsi que sur les droits humains de manière générale. Il a été clair sur la nécessité de protéger les travailleurs et les industries américains contre les pratiques commerciales et économiques déloyales de la RPC. Il a également évoqué l’importance d’un Indopacifique libre et ouvert, et a fait part de la détermination continue des États-Unis à respecter leurs engagements dans la région. Le président Biden a rappelé l’importance de la liberté de navigation et de la sécurité des survols pour la prospérité de la région. Au sujet de Taïwan, le président Biden a souligné que les États-Unis restent attachés à la politique d’« une seule Chine », guidée par la loi Taïwan Relations Act, les trois communiqués conjoints et les six assurances, et que les États-Unis s’opposent fermement aux actions unilatérales visant à modifier le statu quo ou à compromettre la paix et la stabilité de part et d’autre du détroit de Taïwan.

Le président Biden a également souligné l’importance de la gestion des risques stratégiques. Il a noté la nécessité de mettre en place des garde-fous fondés sur le bon sens afin d’éviter que la concurrence ne tourne au conflit et de maintenir les lignes de communication ouvertes. Il a évoqué des défis transnationaux spécifiques où nos intérêts se croisent, comme la sécurité sanitaire. Plus particulièrement, les deux dirigeants ont discuté de la nature existentielle de la crise climatique pour le monde et du rôle important que jouent les États-Unis et la RPC. Ils ont également discuté de l’importance de prendre des mesures pour résoudre le problème de l’approvisionnement énergétique mondial. Les deux dirigeants ont également échangé leurs points de vue sur les principaux défis régionaux, notamment la Corée du Nord, l’Afghanistan et l’Iran. Enfin, ils ont discuté des moyens pour les deux parties de poursuivre les discussions dans un certain nombre de domaines, le président Biden soulignant l’importance de conversations substantielles et concrètes.


Voir le contenu d’origine : https://www.whitehouse.gov/briefing-room/statements-releases/2021/11/16/readout-of-president-bidens-virtual-meeting-with-president-xi-jinping-of-the-peoples-republic-of-china/ 

Nous vous proposons cette traduction à titre gracieux. Seul le texte original en anglais fait foi.

U.S. Department of State

The Lessons of 1989: Freedom and Our Future