Département d’État des États-Unis
Bureau du porte-parole
Le 6 décembre 2023
Compte rendu

Le secrétaire d’État Antony J. Blinken s’est entretenu avec le président guyanien Mohamed Irfaan Ali pour réaffirmer le soutien indéfectible des États-Unis à la souveraineté du Guyana. Le secrétaire d’État a réitéré l’appel des États-Unis en faveur d’une résolution pacifique du différend, et il a appelé au respect par toutes les parties de la sentence arbitrale de 1899 déterminant la frontière terrestre entre le Venezuela et le Guyana, à moins que, ou jusqu’à ce que, les parties parviennent à un nouvel accord, ou qu’un organe juridique compétent en décide autrement. Le secrétaire d’État Blinken et le président Ali ont pris acte de l’ordonnance de la Cour internationale de justice rendue le 1er décembre, qui appelle les parties à s’abstenir de toute action susceptible d’aggraver ou d’étendre le différend. Le secrétaire d’État a réaffirmé que les États-Unis attendent avec intérêt de travailler en étroite collaboration avec le Guyana lorsqu’il occupera son siège non permanent au Conseil de sécurité des Nations unies en janvier 2024. Les deux dirigeants ont conclu l’appel en convenant de l’importance de maintenir la paix et la démocratie sur le continent américain.


Voir le contenu d’origine : https://www.state.gov/secretary-blinkens-call-with-guyanese-president-ali/

Nous vous proposons cette traduction à titre gracieux. Seul le texte original en anglais fait foi.

U.S. Department of State

The Lessons of 1989: Freedom and Our Future