La Maison-Blanche
Le 22 septembre 2021

Lancement du groupe de travail conjoint UE-États-Unis sur les chaînes de fabrication et d’approvisionnement dans la lutte contre la COVID-19.

1. Mettre fin à la pandémie de COVID-19 grâce à la coopération mondiale reste notre priorité absolue. Cette coopération porte en particulier sur des actions visant à fluidifier les chaînes de fabrication et d’approvisionnement des vaccins et produits thérapeutiques contre la COVID-19.

2. Les chaînes d’approvisionnement des États-Unis et de l’UE pour les vaccins et les produits thérapeutiques contre la COVID-19 sont étroitement liées.

  1. Les matières premières critiques, les principes actifs et les doses finies circulent entre l’UE et les États-Unis pour permettre la production et la distribution de vaccins dans le monde.
  2. Au cours des derniers mois, les États-Unis et l’UE ont travaillé en étroite collaboration pour remédier aux goulots d’étranglement de la chaîne d’approvisionnement dans le cadre d’un dialogue régulier sur la logistique des vaccins contre la COVID, sous la direction du commissaire Thierry Breton et du coordinateur de la réponse à la COVID-19 de la Maison-Blanche Jeff Zients.
  3. Les États-Unis et l’UE sont tous deux parvenus à intensifier la production de leurs portefeuilles de vaccins, et sont devenus des leaders mondiaux de la production de vaccins à ARN messager.
  4. Les États-Unis et l’UE ont réalisé des investissements majeurs dans la production mondiale du vaccin contre la COVID-19, notamment en Afrique en coordination avec les Partenariats pour la fabrication de vaccins en Afrique (Partnerships for African Vaccine Manufacturing, PAVM). Le soutien conjoint à la production de vaccins au Sénégal via la Fondation Institut Pasteur de Dakar (IPD) par la Société de financement du développement international des États-Unis (DFC) et Team Europe, en particulier la Banque européenne d’investissement (BEI) et les institutions de financement du développement dans les États membres de l’UE, est une première étape importante sur la voie du renforcement de la capacité à long terme de la région à produire des vaccins.

3. Lors du sommet États-Unis-UE de juin, les États-Unis et l’UE ont annoncé la création d’un groupe de travail conjoint UE-États-Unis sur les chaînes de fabrication et d’approvisionnement dans la lutte contre la COVID-19 pour approfondir la coopération et résoudre les problèmes liés à l’expansion de la capacité de production de vaccins et de produits thérapeutiques.

  1. L’objectif de ce groupe de travail conjoint est d’approfondir la coopération et d’identifier et de résoudre les problèmes liés à l’expansion de la capacité de production de vaccins et de produits thérapeutiques, notamment en construisant de nouvelles installations de production, en faisant en sorte que les chaînes d’approvisionnement restent ouvertes et sécurisées, en évitant toute restriction inutile aux exportations et en encourageant l’échange volontaire de savoir-faire et de technologie à des conditions mutuellement déterminées, notamment par le biais de l’ACT-A.

4. Cette semaine, le groupe de travail s’est réuni à Washington, pour finaliser l’énoncé de la mission de ce groupe de travail autour des trois axes de travail prioritaires suivants :

a. Surveiller les chaînes d’approvisionnement mondiales pour les vaccins et produits thérapeutiques contre la COVID-19 en évaluant la demande et l’offre mondiales de ces produits et leur production et fournitures connexes, et en identifiant les goulots d’étranglement de la chaîne d’approvisionnement :

  1. Le groupe de travail conjoint entend faciliter les actions visant à analyser la demande et l’offre mondiales de vaccins et de produits thérapeutiques, en particulier la capacité de production conjointe de vaccins actuellement autorisés aux États-Unis et dans l’UE.
  2. Le groupe de travail conjoint entend faciliter l’accès à l’accélérateur d’outils COVID-19 (ACT-A) et les efforts en matière de chaîne d’approvisionnement dans le cadre de COVAX.

b. Remédier aux goulots d’étranglement critiques de la chaîne d’approvisionnement et à d’autres facteurs perturbateurs pour la production mondiale de vaccins et de produits thérapeutiques contre la COVID-19 :

1. Le groupe de travail conjoint entend continuer à travailler en étroite collaboration sur les problèmes et les goulots d’étranglement critiques de la chaîne d’approvisionnement COVID-19, en particulier des points réguliers sur la situation de tout problème potentiel d’import-export entre les États-Unis et l’UE.

2. Le groupe de travail conjoint entend dialoguer avec les fabricants et les fournisseurs de vaccins et de produits thérapeutiques pour évaluer les goulots d’étranglement de la chaîne d’approvisionnement et formuler une approche commune de la surveillance de la chaîne d’approvisionnement pour les principaux intrants utilisés dans le cadre des vaccins, notamment les produits jetables et les consommables, dont la disponibilité est particulièrement limitée à l’échelle mondiale.

c. Coordonner les initiatives pour stimuler la production mondiale de vaccins et de produits thérapeutiques contre le COVID-19, ainsi que leur production et les fournitures connexes :

1. Le groupe de travail conjoint entend promouvoir et harmoniser es initiatives visant à accroître la capacité de fabrication mondiale de vaccins, de produits thérapeutiques, et de fournitures connexes.


Voir le contenu d’origine : https://www.whitehouse.gov/briefing-room/statements-releases/2021/09/22/united-stateseuropean-commission-joint-statement/

Nous vous proposons cette traduction à titre gracieux. Seul le texte original en anglais fait foi.

U.S. Department of State

The Lessons of 1989: Freedom and Our Future