La Maison-Blanche
Le 15 septembre 2021

Depuis des millénaires, les communautés juives marquent le Yom Kippour comme une occasion de réfléchir et de prier, de jeûner et de rechercher le pardon, de rendre compte des transgressions passées et de s’engager à changer à l’avenir.

Au fond, ce jour sacré et solennel réaffirme un principe universel qui est au cœur de notre humanité : par la parole et l’action, nous avons tous la capacité de redresser les torts, de réparer les failles et de guérir les blessures. Chaque échec offre une opportunité de croissance, et en reconnaissant nos défauts avec honnêteté et humilité, devant notre Créateur et les uns envers les autres, nous pouvons forger un avenir plus prometteur, pour nous-mêmes, pour nos communautés et pour notre pays.

C’est dans cet esprit que Jill et moi adressons à toutes celles et à tous ceux qui observent le Yom Kippour aux États-Unis, en Israël et dans le monde entier, nos meilleurs vœux pour un jeûne facile et significatif. Puissions-nous tous être scellés dans le Livre de la Vie.

G’mar Chatimah Tovah.


Voir le contenu d’origine : https://www.whitehouse.gov/briefing-room/statements-releases/2021/09/15/statement-by-president-biden-on-yom-kippur/

Nous vous proposons cette traduction à titre gracieux. Seul le texte original en anglais fait foi.

U.S. Department of State

The Lessons of 1989: Freedom and Our Future