La Maison-Blanche
Le 4 octobre 2022

Pour les communautés juives des États-Unis et du monde entier, Yom Kippour est un événement sacré et solennel. Pendant ce jour le plus saint, les Juifs se réunissent pour jeûner, réfléchir et se repentir, pour faire le bilan de leurs actions de l’année écoulée, demander pardon et s’engager à faire mieux dans l’année à venir. En ce Yom Kippour, nos cœurs sont avec tous les Américains qui se trouvent sur le passage de l’ouragan Ian, en particulier ceux dont les synagogues sont fermées et qui devront rompre leur jeûne sans leurs proches à leurs côtés.

Au cœur de Yom Kippour se trouve la vérité universelle selon laquelle nous sommes tous capables de grandir et de nous améliorer. Chacun d’entre nous a un rôle à jouer, non seulement dans la guérison des blessures que nous avons infligées aux autres, mais aussi dans la réparation des failles dans nos communautés, notre pays et notre monde. Alors que les jours de pénitence touchent à leur fin, saisissons l’occasion de faire face honnêtement à l’injustice et à l’inhumanité dans notre monde et prenons la résolution de faire notre part pour réparer ce qui est brisé.

Jill et moi-même souhaitons un jeûne facile et significatif à tous ceux qui observent Yom Kippour aux États-Unis, en Israël et dans le monde entier. G’mar Chatimah Tovah —puissions-nous tous être scellés dans le Livre de la Vie.


Voir le contenu d’origine : https://www.whitehouse.gov/briefing-room/statements-releases/2022/10/04/statement-by-president-joe-biden-on-yom-kippur/

Nous vous proposons cette traduction à titre gracieux. Seul le texte original en anglais fait foi.

U.S. Department of State

The Lessons of 1989: Freedom and Our Future