La Maison-Blanche
Le 15 juin 2021

Aujourd’hui les États-Unis et l’Union européenne ont fait une avancée majeure dans le conflit commercial Boeing-Airbus qui les opposait depuis plus de 16 ans. Les États-Unis et l’UE ont convenu de suspendre nos droits de douane punitifs pour une période de cinq ans, et nous nous sommes engagés à garantir des règles du jeu équitables pour nos entreprises et nos travailleurs. Fait significatif, nous avons également convenu de travailler ensemble pour contester et contrer les pratiques anticoncurrentielles de la Chine dans ce secteur qui donnent aux entreprises chinoises un avantage déloyal. Les États-Unis et l’UE travailleront ensemble dans le respect spécifique de nos normes exigeantes. Nous collaborerons notamment en ce qui concerne les investissements entrants et sortants et les transferts de technologie. C’est un modèle sur lequel nous pouvons nous appuyer pour relever d’autres défis présentés par le modèle économique de la Chine.

Cette semaine, au G7, à l’OTAN, lors de ma rencontre avec les dirigeants de l’Union européenne et dans toutes nos réunions bilatérales avec les dirigeants mondiaux, j’ai fait valoir que les États-Unis et l’Europe, et les démocraties du monde entier, sont plus forts lorsque nous travaillons ensemble pour promouvoir nos valeurs communes telles que la concurrence loyale et la transparence. L’annonce d’aujourd’hui montre exactement que cela peut fonctionner dans la pratique.


Voir le contenu d’origine : https://www.whitehouse.gov/briefing-room/statements-releases/2021/06/15/statement-by-president-joseph-r-biden-jr-on-agreement-with-the-european-union-on-boeing-airbus/

Nous vous proposons cette traduction à titre gracieux. Seul le texte original en anglais fait foi.

U.S. Department of State

The Lessons of 1989: Freedom and Our Future