La Maison-Blanche
Le 24 mars 2023

Dans notre monde interconnecté, l’instabilité, où que ce soit, peut s’accompagner de répercussions mondiales. La sécurité et la prospérité des Américains, ici, chez nous, sont directement liées à la sécurité et à la santé économique des peuples du monde entier. Les conflits se propagent au-delà des frontières. La violence et les privations poussent un nombre record de personnes à quitter leur foyer. Les horreurs de la guerre qui se déroule en Ukraine, où les forces russes commettent des crimes de guerre et contre l’humanité, ainsi qu’au Yémen et en Syrie, nous rappellent chaque jour le terrible coût humain des conflits. Et, comme nous l’avons tous vécu ces dernières années avec la pandémie de COVID-19 et les impacts accélérés de la crise climatique, aucune nation ne peut s’isoler des défis communs qui façonnent notre monde.

Malheureusement, et bien trop souvent, les nations les plus durement touchées sont aussi celles qui ont le moins de ressources pour s’en remettre. Le leadership et l’engagement des États-Unis sont essentiels pour rallier le monde afin qu’il réagisse en temps de crise et prenne des mesures pour atténuer les impacts sur les communautés du monde entier. Nous reconnaissons également que la meilleure stratégie pour sauver des vies, instaurer une stabilité durable et rompre le cycle de la violence est de prévenir les conflits avant qu’ils ne surviennent. Nous devons à la fois continuer à répondre aux demandes urgentes d’aujourd’hui et envisager les investissements que nous pouvons faire dès maintenant et qui offriront un avenir plus pacifique aux peuples du monde entier, y compris aux États-Unis.

C’est l’objectif de la loi sur la fragilité mondiale Global Fragility Act, que le Congrès a adopté en 2019 avec un fort soutien bipartisan. L’année dernière, mon administration a annoncé nos pays partenaires prioritaires et une vision actualisée pour mettre en œuvre la stratégie des États-Unis visant à prévenir les conflits et à promouvoir la stabilité, conformément aux objectifs de la loi sur la fragilité mondiale. Et aujourd’hui, je présente au Congrès les plans décennaux de mise en œuvre de notre stratégie en collaboration avec nos partenaires prioritaires : Haïti, la Libye, le Mozambique, la Papouasie-Nouvelle-Guinée et l’Afrique de l’Ouest côtière, c’est-à-dire le Bénin, la Côte d’Ivoire, le Ghana, la Guinée, et le Togo.

Ces plans représentent un engagement significatif et à long terme de la part des États-Unis pour renforcer la résilience politique et économique des sociétés partenaires en réalisant des investissements stratégiques en matière de prévention afin d’atténuer les vulnérabilités sous-jacentes susceptibles de conduire à des conflits et à la violence, et qui sont essentielles pour parvenir à une paix durable. Ces plans témoignent de nos valeurs, profondément enracinées dans l’engagement de l’Amérique à défendre les droits humains et à renforcer la démocratie et la bonne gouvernance, et amplifient le travail méconnu de prévention et de renforcement des capacités, souvent le fruit de décennies de dévouement au dialogue et à la diplomatie. Et, surtout, ils sont construits autour de partenariats locaux, qui font entendre diverses voix, notamment celles des femmes et des jeunes, reconnaissant le fait que ceux qui sont les plus proches des défis savent mieux que quiconque ce qui est nécessaire à la paix et au progrès.

Chaque plan met l’accent sur la collaboration et la coordination au sein du gouvernement américain et entre le gouvernement américain et les partenaires locaux et internationaux, s’appuie sur la gamme complète de nos outils diplomatiques, de développement et de défense, et est adapté aux défis et opportunités uniques de chaque pays et région. Ces investissements dans la paix et la prospérité ne bénéficieront pas seulement à nos pays partenaires prioritaires dans les décennies à venir, ils favoriseront une stabilité, une prospérité et une sécurité accrues pour les nations du monde entier, et contribueront aux progrès sur la voie des objectifs de développement durable. Mon administration travaille à traduire ces plans de feuilles de route en résultats, et je me réjouis de continuer à travailler en étroite collaboration avec le Congrès et avec les acteurs de la société civile qui conduisent cet effort à tous les niveaux.

Nous nous trouvons à un point d’inflexion de l’histoire, où les choix que nous faisons aujourd’hui façonneront le monde des générations à venir. Grâce à l’association d’une planification à long terme, de solutions locales et d’un leadership vital des États-Unis dès maintenant, je pense que nous créerons un avenir plus pacifique et plus prospère pour tous.

Joseph R. Biden, Jr.


Voir le contenu d’origine : https://www.whitehouse.gov/briefing-room/statements-releases/2023/03/24/letter-from-president-joe-biden-on-the-u-s-strategy-to-prevent-conflict-and-promote-stability/

Nous vous proposons cette traduction à titre gracieux. Seul le texte original en anglais fait foi.

U.S. Department of State

The Lessons of 1989: Freedom and Our Future