USAID l’Agence des États-Unis pour le développement international
Le 6 septembre 2023
Communiqué de presse

L’Agence des États-Unis pour le développement international a annoncé une série d’investissements et d’initiatives en faveur de l’action climatique en Afrique dans le cadre du Sommet africain sur le climat qui se tient cette semaine à Nairobi, au Kenya. En collaboration avec le Congrès, elle prévoit 35 millions de dollars de nouveaux investissements cette année. Ces actions aideront les communautés de toute l’Afrique à accroître leur résilience aux impacts climatiques et à développer durablement leurs économies. Elles soutiennent également la mise en œuvre du Plan présidentiel d’urgence pour l’adaptation et la résilience (PREPARE), les partenariats pour une transition énergétique juste et les efforts mondiaux visant à conserver les puits de carbone critiques.

Investissement dans le leadership climatique du Kenya

  • L’USAID investit 1,4 million de dollars pour aider le gouvernement du Kenya à développer son plan d’activation du marché du carbone et son cadre réglementaire et juridique autour du carbone afin de garantir l’intégrité, la transparence et l’équité du marché.
  • L’USAID a officiellement étendu son initiative Clean Air Catalyst à Nairobi. Il s’agit de l’initiative phare de l’USAID pour réduire la pollution de l’air également actuellement mise en œuvre à Jakarta, en Indonésie, et à Indore, en Inde. L’USAID investira 2,9 millions de dollars pour aider les dirigeants des gouvernements locaux des trois villes à réduire la pollution de l’air provenant des principales sources telles que les transports et la combustion des déchets.

Élargissement du soutien de Power Africa et du Partenariat pour une transition énergétique juste

  • Power Africa investira 4,8 millions de dollars pour la promotion d’activités qui s’inscrivent dans le cadre du plan d’investissement du Just Energy Partnership de l’Afrique du Sud, en partenariat avec la Fondation des Etats-Unis pour le développement en Afrique Fond et les départements de l’Énergie, du Commerce et d’État.
  • Power Africa investira 6,3 millions de dollars dans le Fonds pour l’énergie durable pour l’Afrique de la Banque africaine de développement afin de renforcer l’accès à l’électricité et 2,7 millions de dollars dans la Facilité africaine de soutien juridique pour dispenser des conseils sur les transactions d’énergie propre, sur la base de plus de dix ans d’aide à chaque fonds.

Investissement dans la préservation des écosystèmes et des puits de carbone critiques

  • Lors de son séjour en Tanzanie, l’administratrice adjointe Isobel Coleman a annoncé que l’USAID investirait un premier montant de 8 millions de dollars pour lancer Tumaini Kupitia Vitendo (l’espoir par l’action), un partenariat de cinq ans avec le Jane Goodall Institute pour renforcer la gestion des ressources naturelles par le gouvernement, les villages et les parties prenantes en Tanzanie.
  • L’administratrice adjointe Isobel Coleman a également annoncé que l’USAID investirait un premier montant de 2,1 millions de dollars pour améliorer la résilience climatique des côtes et des pêcheries en Tanzanie dans le cadre de l’activité Heshimu Bahari (respecter l’océan) actuellement en cours.

Promotion de PREPARE et investissement dans la résilience urbaine

  • Dans le cadre de Development Innovation Ventures, l’USAID prévoit d’investir 1,5 million de dollars pour élargir l’accès à des transports publics propres et écologiques en aidant la société kenyane de transport par bus électrique BasiGo à s’étendre au Rwanda.
  • L’USAID a officiellement entrepris des actions pour soutenir la C40 Cities Finance Facility (CFF), dont le financement a été annoncé en juin. La contribution de l’USAID contribue à favoriser la focalisation du CFF sur l’adaptation, notamment en aidant deux villes sud-africaines à mettre en œuvre des solutions basées sur la nature pour réduire les risques d’inondation.

Mobilisation d’investissements dans les solutions climatiques africaines

  • L’USAID, par l’intermédiaire de son Fonds d’entreprises pour le développement, la croissance et l’autonomisation (Enterprises for Development, Growth, and Empowerment Fund), investira 2,5 millions de dollars dans le Fonds coopératif de financement du carbone d’Acorn comme première tranche de perte, ouvrant ainsi l’accès au marché volontaire du carbone pour les petits exploitants agricoles et aidant le fonds à atteindre son objectif de catalyser 110 millions de dollars pour une agriculture intelligente et résiliente face au climat. Quatre-vingts pour cent des recettes des ventes de crédits carbone du fonds seront reversées aux petits exploitants agricoles.
  • L’USAID investira un montant initial de 1,2 million de dollars pour lancer PLANETA (Plataforma de Ações em Natureza para Enfrentar as Transformações Ambientais), une plateforme visant à faciliter les investissements dans la restauration des écosystèmes et à renforcer l’environnement propice aux marchés équitables du carbone au Mozambique.
  • L’USAID et Prosper Africa, par le biais de la Prosper Africa Catalytic Investment Facility, investiront un total de 1,75 million de dollars dans deux fonds d’investissement à impact, EG Capital et The Catalyst Fund, soutenus par son groupe mère BFA Capital. Les fonds visent à mobiliser un total de 140 millions de dollars pour aider les communautés à renforcer leur résilience aux risques climatiques et à investir dans des startups africaines à forte croissance et des entreprises de taille moyenne dans des secteurs tels que l’alimentation, le climat, la santé et l’éducation.

Voir le contenu d’origine : https://www.usaid.gov/news-information/press-releases/sep-06-2023-usaid-announces-35-million-support-african-climate-leadership

Nous vous proposons cette traduction à titre gracieux. Seul le texte original en anglais fait foi.

U.S. Department of State

The Lessons of 1989: Freedom and Our Future