USAID, l’Agence des États-Unis pour le développement international
Bureau des relations avec la presse
Le 29 janvier 2021
Déclaration de l’administratrice par intérim, Gloria Steele

Aujourd’hui, j’ai la grande fierté de saluer l’engagement du président Biden à améliorer la vie des bénéficiaires de notre assistance, en particulier les femmes et les filles du monde entier, par la révocation du mémorandum présidentiel du 23 janvier 2017 (The Mexico City Policy), et ainsi l’annulation de la politique sur la protection de la vie dans l’assistance sanitaire mondiale (Protecting Life in Global Health Assistance ou PLGHA). Cette action signifie que l’Agence des États-Unis pour le développement international (l’USAID) bénéficiera à nouveau d’une base de partenaires élargie capable de déployer l’assistance sanitaire mondiale des États-Unis. Elle permettra d’améliorer l’accès aux services de santé essentiels, tels que le traitement du VIH / SIDA pour les populations clés, les informations et services de planification familiale, et un diagnostic et un traitement efficaces de la tuberculose. Notre travail contribue à limiter les risques de la maternité, à améliorer la santé maternelle et infantile et à promouvoir des opportunités éducatives et économiques pour les femmes et les filles.

L’USAID défend depuis longtemps la santé reproductive et les droits reproductifs des femmes et des filles, en particulier l’accès à la planification familiale volontaire. Les femmes et les filles capables de prendre des décisions éclairées sur leur vie, notamment de poursuivre leurs études, de retarder le mariage et de contrôler leur vie reproductive, sont plus susceptibles d’être en meilleure santé et d’avoir des familles en meilleure santé.


Voir le contenu d’origine : https://www.usaid.gov/news-information/press-releases/jan-29-2021-usaid-welcomes-president-biden-commitment-women-and-children

Nous vous proposons cette traduction à titre gracieux. Seul le texte original en anglais fait foi.

U.S. Department of State

The Lessons of 1989: Freedom and Our Future