Département d’État des États-Unis
Antony J. Blinken, secrétaire d’État
Le19 mai 2021
Communiqué de presse

Aujourd’hui, le département d’État a présenté un rapport au Congrès dans le cadre des dispositions de la loi Protecting Europe’s Energy Security Act (PEESA), telle que modifiée, répertoriant quatre navires, cinq personnes morales et une personne physique impliqués dans la construction du gazoduc Nord Stream 2, notamment Nord Stream 2 AG, et le PDG de la société Matthias Warnig. Les personnes identifiées dans le rapport sont passibles de sanctions en vertu de la loi PEESA, sauf dérogation. À la suite de ces sanctions contre les entités énumérées dans le rapport PEESA, les quatre navires figurant dans le rapport et neuf navires supplémentaires détenus ou contrôlés par le Service de sauvetage maritime de l’institution budgétaire fédérale de l’État impliqués dans la construction du gazoduc Nord Stream 2 feront également l’objet de sanctions.

J’ai en outre déterminé qu’il était dans l’intérêt national des États-Unis de renoncer à l’application de sanctions à l’encontre de Nord Stream 2 AG, de son PDG Matthias Warnig et des dirigeants mandataires sociaux de Nord Stream 2 AG.

Le bureau de contrôle des actifs étrangers (OFAC) du Trésor prévoit également de publier des directives permettant la poursuite de diverses transactions et activités faisant intervenir le service de sauvetage maritime qui ne sont pas liées à la construction de Nord Stream 2 – notamment toute une gamme de missions de recherche et de sauvetage, de protection de l’environnement et autres.

Les actions d’aujourd’hui témoignent de l’engagement de l’administration en faveur de la sécurité énergétique en Europe, conformément à l’engagement du président [Biden] de reconstruire les relations avec nos alliés et partenaires en Europe. Nous continuerons de nous opposer à l’achèvement de ce projet qui nuirait à la sécurité énergétique européenne et à celle de l’Ukraine et des pays du flanc oriental de l’OTAN et de l’UE. Notre opposition au gazoduc Nord Stream 2 est inébranlable. Bien que nous ne soyons pas toujours d’accord, nos alliances restent solides et notre position est conforme à notre engagement de renforcer nos relations transatlantiques dans un souci de sécurité nationale.


Voir le contenu d’origine : https://www.state.gov/nord-stream-2-and-european-energy-security/

Nous vous proposons cette traduction à titre gracieux. Seul le texte original en anglais fait foi.

U.S. Department of State

The Lessons of 1989: Freedom and Our Future