Département d’État des États-Unis
Bureau du porte-parole
Le 1er août 2023
Communiqué de presse

Le plan présidentiel d’aide d’urgence des États-Unis à la lutte contre le sida (PEPFAR) entend en 2024, sous réserve de la disponibilité des fonds appropriés au budget et de l’achèvement des procédures de notification du Congrès, lancer l’initiative naissances sans danger, bébés en bonne santé (Safe Births, Healthy Babies) – un effort de financement de 40 millions de dollars sur deux ans du PEPFAR pour accélérer les progrès sur la voie de l’élimination de la transmission mère-enfant (TME) dans les pays soutenus par le PEPFAR fortement impactés par le VIH.

Grâce au PEPFAR, 25 millions de vies ont été sauvées et 5,5 millions de bébés sont nés séronégatifs. Depuis 2010, le travail via le PEPFAR a permis de réduire de moitié le nombre de nouvelles infections au VIH chez les enfants en intensifiant les interventions de prévention de la transmission mère-enfant (PTME).

De nombreux pays fortement touchés par le VIH continuent cependant de connaître des taux élevés de TME, et environ 130 000 enfants ont été nouvellement infectés par le VIH en 2022. En réponse à ce défi persistant, le PEPFAR annonce le lancement d’une nouvelle initiative de 40 millions de dollars, naissances sans danger, bébés en bonne santé, qui débutera en 2024.

L’objectif de naissances sans danger, bébés en bonne santé sera d’accélérer les progrès vers l’élimination de la TME dans les pays fortement affectés par le VIH sur deux ans. L’objectif est de réduire à la fin de ces deux années d’au moins 33 % le nombre de naissances de bébés infectés par le VIH et pour les pays bénéficiaires d’atteindre au moins le niveau de certification bronze de la transmission mère-enfant, tel que défini par l’OMS.

Naissances sans danger, bébés en bonne santé s’appuiera sur les enseignements tirés du partenariat public-privé mené par les États-Unis, l’initiative sauver les mères qui donnent la vie (Saving Mothers Giving Life Initiative), que le PEPFAR a soutenu dès 2012, et qui a permis d’enregistrer des résultats très positifs dans les pays cibles en matière de réduction de la mortalité maternelle et de résolution des principaux défis de la TME. La nouvelle initiative sera principalement axée sur l’intensification des interventions au niveau communautaire et au niveau des établissements, de sorte que les femmes enceintes se rendent dans les centres de soins du VIH et y restent. Le PEPFAR sélectionnera les pays ciblés pour l’initiative en fonction des écarts de couverture de la PTME et des taux de mortalité maternelle.

Des pays fortement touchés par le VIH comme le Botswana ont atteint le cap auparavant impensable de moins de 500 nouveaux cas de VIH pour 100 000 naissances vivantes sur la voie de l’élimination de la TME. Cette réussite montre que grâce à des actions ciblées, une génération sans sida est envisageable. C’est exactement ce que permet de faire l’initiative naissances sans danger, bébés en bonne santé pour contribuer d’ici 2030 à la lutte mondiale contre la menace à la santé publique que constitue le VIH/sida.


Voir le contenu d’origine : https://www.state.gov/new-pepfar-initiative-safe-births-healthy-babies/

Nous vous proposons cette traduction à titre gracieux. Seul le texte original en anglais fait foi.

U.S. Department of State

The Lessons of 1989: Freedom and Our Future