Département d’État des États-Unis
Bureau du porte-parole
Déclaration du secrétaire Antony J. Blinken
Le 1er février 2024

Les États-Unis se sont toujours opposés aux actions qui compromettent la stabilité en Cisjordanie et les perspectives de paix et de sécurité pour les Israéliens et les Palestiniens. Il s’agit entre autres des attaques de colons israéliens contre des Palestiniens et des attaques de Palestiniens contre des Israéliens. Rien ne justifie la violence extrémiste contre des civils, quelles que soient leur origine nationale, leur appartenance ethnique ou leur religion.

Les États-Unis mettent aujourd’hui en œuvre une série de mesures visant à lutter contre de telles actions en Cisjordanie et à obliger les responsables à en rendre compte.

Le département d’État impose des sanctions financières à quatre ressortissants/individus israéliens liés à des actes de violence contre des civils en Cisjordanie. Ces désignations ont été imposées en vertu d’un nouveau décret qui établit l’autorité des États-Unis à imposer des sanctions financières à l’encontre de ceux qui dirigent ou participent à des actes ou des menaces de violence à l’encontre de civils, à l’intimidation de civils pour les amener à quitter leur domicile, à la destruction ou à la saisie de biens, ou à des activités terroristes en Cisjordanie.

Israël doit faire davantage pour mettre fin à la violence contre les civils en Cisjordanie et demander des comptes à ceux qui en sont responsables. Les États-Unis continueront à prendre des mesures pour promouvoir les objectifs de leur politique étrangère, en particulier la viabilité d’une solution à deux États, et s’engagent à assurer la sûreté, la sécurité et la dignité des Israéliens comme des Palestiniens.

Ce nouveau décret présidentiel autorise l’imposition de sanctions à toute personne étrangère dont il est établi qu’elle est responsable ou complice d’actions – y compris le fait d’ordonner, d’adopter, de mettre en œuvre, d’appliquer ou de ne pas appliquer des politiques –  qui menacent la paix, la sécurité ou la stabilité de la Cisjordanie, ainsi que d’autres activités préjudiciables spécifiées, ou qu’elle s’est livrée ou a tenté de se livrer directement ou indirectement à de telles actions ou activités.


Voir le contenu d’origine :  https://www.state.gov/further-measures-to-promote-peace-security-and-stability-in-the-west-bank/

Nous vous proposons cette traduction à titre gracieux. Seul le texte original en anglais fait foi.

U.S. Department of State

The Lessons of 1989: Freedom and Our Future