Département d’État des États-Unis
Ned Price, porte-parole du département
Le 29 septembre 2022
Communiqué de presse

Les États-Unis se félicitent des exposés introductifs dans le procès de Félicien Kabuga à la branche du Mécanisme international appelé à exercer les fonctions résiduelles des Tribunaux pénaux (MIFRTP) de La Haye, le mécanisme qui a succédé au Tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR). Inculpé pour génocide et crimes contre l’humanité, Kabuga est accusé d’avoir été le principal financier des milices et des groupes politiques qui ont perpétré le génocide au Rwanda en 1994.

Après près d’un quart de siècle passé en tant que fugitif, Kabuga est poursuivi pour avoir prétendument utilisé son pouvoir, ses vastes ressources et son influence pour inciter au meurtre de centaines de milliers de civils Tutsis. Il est accusé d’avoir permis la diffusion à la radio de messages identifiant et dénonçant les Tutsis, ainsi que d’avoir fourni des armes et des moyens de transport aux membres de la milice Interahamwe qui ont perpétré des actes de génocide. Les États-Unis ont vivement soutenu la création du TPIR par le Conseil de sécurité des Nations unies et ont travaillé en étroite collaboration avec le MIFRTP dans le long processus visant à traduire Kabuga en justice, notamment en offrant une récompense pour toute information menant à son arrestation ou à sa condamnation par le biais du Programme de récompense sur les crimes de guerre du Bureau de la justice pénale internationale.

Près de trente ans après le génocide, les États-Unis, par le biais du Programme de récompense sur les crimes de guerre, continuent de rechercher des informations menant à l’arrestation des quatre derniers suspects inculpés par le MIFRTP. Nous saluons l’étape importante que constitue ce procès et restons déterminés à obtenir justice pour les victimes.


Voir le contenu d’origine : https://www.state.gov/the-trial-of-felicien-kabuga-for-genocide-in-rwanda/

Nous vous proposons cette traduction à titre gracieux. Seul le texte original en anglais fait foi.

U.S. Department of State

The Lessons of 1989: Freedom and Our Future