Département d’État des États-Unis
Vedant Patel, porte-parole adjoint principal
Le 23 mars 2023
Communiqué de presse

Il y a quatre ans, la Coalition mondiale pour vaincre Daech et ses partenaires locaux ont libéré la dernière portion de territoire contrôlée par Daech à Baghouz, en Syrie, une étape importante dans les actions menées pour assurer la défaite durable du groupe terroriste. Les États-Unis reconnaissent et saluent la bravoure et le sacrifice de celles et ceux qui ont enduré les batailles acharnées contre Daech et continuent de travailler pour s’assurer qu’il ne puisse pas resurgir. En leur honneur et pour la stabilité et la sécurité de la région, nous continuons à prendre les mesures nécessaires pour retirer les principaux dirigeants de Daech du champ de bataille, faciliter le rapatriement et le retour des combattants de Daech et des membres de leurs familles qui y sont associés, et stabiliser les zones libérées. Cela inclut la mission militaire que mènent nos partenaires locaux, y compris les Forces démocratiques syriennes, en Syrie, la mission militaire que nous menons à leurs côtés et par leur intermédiaire, ainsi que notre rôle de conseil, d’assistance et de mise en œuvre à l’invitation des forces de sécurité iraquiennes, qui demeurent résolument à la tête de la lutte contre Daech en Iraq. La mission de la Coalition mondiale en Iraq et en Syrie n’est pas achevée et nécessite le soutien permanent de la communauté internationale. Nous continuons d’apporter notre soutien et nous exhortons nos partenaires à se joindre à nous pour fournir une aide à la stabilisation, notamment en matière de services essentiels, d’éducation et de moyens de subsistance, afin d’encourager le retour des personnes déplacées et de soutenir les programmes de réinsertion des jeunes pour empêcher l’exploitation et le recrutement par Daech de cette population vulnérable en Iraq et en Syrie, ainsi que pour soutenir la détention dans des conditions sûres et respectueuses de la dignité humaine des dix mille combattants de Daech qui restent sous la garde des Forces démocratiques syriennes. Nous restons également concentrés sur l’identification urgente des dizaines de milliers de Syriens, d’Iraquiens et de ressortissants de pays tiers qui restent dans les camps de personnes déplacées d’Al-Hol et de Roj, dont beaucoup sont des membres de la famille de combattants de Daech, et sur la façon de faire avancer les solutions les concernant.

Les États-Unis et les membres de la Coalition mondiale continuent de coopérer pour empêcher Daech de s’en prendre aux populations vulnérables de ces camps, dont la plupart sont des enfants innocents, et d’en tirer profit. Le rapatriement et le retour des résidents des camps dans leur région d’origine ou dans d’autres lieux sûrs est la seule solution durable et à long terme pour relever ces défis. Les États-Unis restent dévoués à cette cause, montrant l’exemple en rapatriant des citoyens américains. Nous sommes prêts à aider d’autres pays à assurer la logistique du rapatriement et à partager notre expertise pour faciliter la réhabilitation, la réintégration et, le cas échéant, les poursuites judiciaires. Bien qu’il reste encore beaucoup à faire, nous nous félicitons de l’accélération du rythme des rapatriements en 2022. Plus de 3 000 ressortissants étrangers ont été rapatriés du nord-est de la Syrie, soit un total égal à celui des trois années précédentes. En particulier, nous félicitons le gouvernement de l’Iraq pour le rapatriement de près de 5 000 de ses ressortissants du camp d’Al-Hol à ce jour depuis 2021.

Alors que nous célébrons la défaite territoriale de Daech, les États-Unis restent fermement engagés à travailler à travers la Coalition mondiale contre Daech et ses partenaires pour assurer la défaite durable du groupe terroriste au Moyen-Orient et de ses affiliés opérant en Afrique, en Asie centrale et partout où il cherche à s’implanter.


Voir le contenu d’origine : https://www.state.gov/fourth-anniversary-of-the-global-coalitions-territorial-defeat-of-daesh-isis-in-syria-and-iraq/

Nous vous proposons cette traduction à titre gracieux. Seul le texte original en anglais fait foi.

U.S. Department of State

The Lessons of 1989: Freedom and Our Future