Département d’État américain
Antony J. Blinken, Secrétaire d’État
Le 20 mars 2023
Communiqué de presse 

Le rapport de synthèse publié aujourd’hui par le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) est clair : notre climat se réchauffe à un rythme sans précédent, et la fenêtre se referme tout aussi rapidement pour que le monde puisse réduire considérablement les émissions de gaz à effet de serre et faire en sorte que l’objectif de limiter le réchauffement à 1,5°C reste une possibilité. 

Tout au long de ce sixième processus d’évaluation du GIEC, qui a débuté en 2015, nous avons reçu de durs rappels des conséquences de l’augmentation exponentielle des émissions de gaz à effet de serre. Nous avons observé la dévastation causée par les tempêtes extrêmes et la sécheresse, la chaleur excessive et les violents incendies de forêt. Nous voyons de nos propres yeux et grâce à des observations par satellite que la glace fond, élève le niveau de la mer et modifie la composition de notre océan. Le changement climatique a un impact plus rapide que jamais sur les écosystèmes, les personnes, les infrastructures et les économies aux États-Unis et dans le monde entier. 

Les États-Unis ont entendu l’appel clair à l’action du GIEC et ont donné un nouvel élan à notre ambition climatique. Le Congrès a adopté la loi sur la réduction de l’inflation, qui nous met en bonne voie pour atteindre l’objectif ambitieux du président Biden de réduire les émissions américaines de 50 à 52 % en dessous des niveaux de 2005 en 2030, et témoigne de nos engagements pour les années à venir. Des échanges et des travaux importants se poursuivent pour aider le monde à s’adapter au changement climatique grâce au Plan d’urgence du président pour l’adaptation et la résilience (PREPARE) . Le climat fait partie des priorités du président depuis le premier jour de l’administration, et bien qu’il y ait encore du travail à faire, nous avons fait et continuerons à faire des progrès. 

Nous saluons le travail exceptionnel et le dévouement des scientifiques du monde entier, y compris de nombreux américains, qui ont fait don de leur temps et de leur expertise dans le cadre de ce travail d’évaluation pluriannuel et en plusieurs étapes. Les États-Unis entendent fermement continuer à participer aux activités du GIEC et à fonder leur action rigoureusement sur des informations scientifiques au cours de cette décennie décisive. 


Voir le contenu d’origine : https://www.state.gov/intergovernmental-panel-on-climate-change-synthesis-report/ 

Nous vous proposons cette traduction à titre gracieux. Seul le texte original en anglais fait foi. 

U.S. Department of State

The Lessons of 1989: Freedom and Our Future