Département d’État des États-Unis
Bureau du porte-parole
Le 19 juin 2023
Communiqué de presse

Les États-Unis saluent le rapport définitif du Groupe d’experts des Nations unies sur la république démocratique du Congo (RDC). Nous condamnons les violences qui ont fait tant de morts, de blessés, de personnes déplacées et vulnérables à la violence. Les responsables de ces actes doivent en répondre. Nous appelons tous les groupes armés, y compris le M23, la CODECO, les FDLR, MAPI et d’autres, à cesser les hostilités et à déposer les armes. Nous demandons aux groupes armés étrangers non étatiques de retourner dans leur pays d’origine et aux groupes armés nationaux de se joindre aux consultations entre le gouvernement de la RDC et les groupes armés dans le cadre du processus de Nairobi sous les auspices de la Communauté d’Afrique de l’Est.

Nous réitérons notre appel au Rwanda en vue du retrait immédiat des soldats de la Force de défense du Rwanda (FDR) du territoire congolais. Nous demandons également au Rwanda de cesser immédiatement de soutenir le groupe armé M23, sanctionné par les Nations unies et les États-Unis, dont le groupe d’experts a constaté qu’il commettait de multiples violations du droit international humanitaire et des droits de la personne, notamment des viols et des exécutions sommaires de civils. Nous dénonçons également la collaboration approuvée par les autorités militaires nationales d’éléments des forces armées congolaises (FARDC) avec de multiples groupes armés, en particulier les FDLR sanctionnés par l’ONU et les États-Unis, et nous réitérons notre appel au gouvernement de la RDC pour qu’il mette immédiatement fin à toute collaboration entre ces éléments.

Les États-Unis ont désigné les Forces démocratiques alliées (FDA), également connues sous le nom de Daech-RDC, comme une organisation terroriste étrangère en 2021 et exhortent leurs partenaires à en faire de même. Nous condamnons les attaques menées par Daech-RDC.

Les États-Unis saluent les recommandations du rapport et continuent de soutenir les efforts diplomatiques menés par l’Afrique, notamment les processus de Nairobi et de Luanda, pour promouvoir une paix durable.


Voir le contenu d’origine : https://www.state.gov/final-report-by-un-group-of-experts/

Nous vous proposons cette traduction à titre gracieux. Seul le texte original en anglais fait foi.

U.S. Department of State

The Lessons of 1989: Freedom and Our Future