Mission des États-Unis auprès des Nations unies
Service de presse et de diplomatie publique
Le 8 décembre 2022
Compte rendu

Ce qui suit est attribuable au porte-parole de la Mission des États-Unis auprès des Nations unies, Nate Evans :

L’ambassadrice Linda Thomas-Greenfield, représentante des États-Unis auprès des Nations unies, a rencontré aujourd’hui le ministre des Affaires étrangères de la république démocratique du Congo, Christophe Lutundula. L’ambassadrice Thomas-Greenfield a réitéré le soutien des États-Unis aux efforts de médiation régionale menés par l’Angola, le Kenya et la Communauté de l’Afrique de l’Est pour remédier aux tensions dans l’est de la RDC, et a exhorté à la mise en œuvre des engagements pris à Luanda.

L’ambassadrice Thomas-Greenfield et le ministre des Affaires étrangères Lutundula ont discuté du rôle important que joue la Mission des Nations unies pour la stabilisation en RDC (MONUSCO) dans le cadre de la protection des civils et de l’assistance au gouvernement de la RDC pour renforcer les principales institutions de gouvernance et de sécurité. L’ambassadrice Thomas-Greenfield a souligné la nécessité de la poursuite de la présence de la MONUSCO en RDC jusqu’à satisfaction des critères de retrait conformes aux conditions 


Voir le contenu d’origine : https://usun.usmission.gov/readout-ambassador-linda-thomas-greenfields-meeting-with-foreign-minister-christophe-lutundula-of-the-democratic-republic-of-the-congo/

Nous vous proposons cette traduction à titre gracieux. Seul le texte original en anglais fait foi.

U.S. Department of State

The Lessons of 1989: Freedom and Our Future