Département d’État des États-Unis
Bureau du porte-parole Ned Price
Le 1er octobre 2022
Communiqué de presse

Les États-Unis sont profondément préoccupés par les événements au Burkina Faso. Nous constatons que pour la deuxième fois en huit mois, des officiers militaires ont affirmé avoir dissous le gouvernement ainsi que l’Assemblée nationale, et suspendu la constitution. Nous nous joignons à nos partenaires de la CEDEAO, de l’Union africaine et de l’Union européenne pour condamner ces actes et les violences en cours, qui mettent en péril le calendrier convenu pour le retour à un gouvernement civil démocratiquement élu. Nous exhortons les responsables à désamorcer la situation, à prévenir tout préjudice aux citoyens et aux soldats, et à revenir à un ordre constitutionnel. Les États-Unis suivent de près cette situation instable, et nous appelons tous les acteurs à la retenue. Les États-Unis soutiennent fermement le peuple du Burkina Faso dans ses aspirations à la démocratie, à la paix, au développement et au respect des droits humains.


Voir le contenu d’origine : https://www.state.gov/the-situation-in-burkina-faso/

Nous vous proposons cette traduction à titre gracieux. Seul le texte original en anglais fait foi.

U.S. Department of State

The Lessons of 1989: Freedom and Our Future